Percement de tunnel sous des bâtiments historiques

City Line est une voie ferrée à double voie de 6 km qui sera construite en partie sous la partie la plus ancienne de la ville de Stockholm. La City Line permettra de résoudre le problème de capacité du trafic ferroviaire à travers la ville. Actuellement, il n’y a que deux voies à travers la ville desservant 500 trains par jour. La City Line éliminera ce goulot d’étranglement en doublant la capacité des services ferroviaires via le centre de Stockholm. De plus, deux nouvelles stations de métro seront construites à proximité des services de métro et de bus existants. Le coût total estimé de la City Line est de 2 milliards d’euros.

 

Juste en dessous de l’une des plus grandes églises de Stockholm

La société Ansvarsbesiktning AB a un rôle important dans le projet concernant l’analyse des risques, la mesure et le contrôle du dynamitage. Les explosions se produiront à proximité d’anciens palais, au-dessus et en dessous des tunnels ferroviaires souterrains existants et juste en dessous de l’église Gustav Vasa. L’église mesure 60 m de haut et a été construite dans le nouveau style baroque italien avec 1200 sièges, elle est l’une des plus grandes églises de Stockholm. L’autel de l’église Gustav Vasa est la plus grande sculpture baroque de Suède. À l’origine, il a été construit pour la cathédrale d’Uppsala par le fabricant de statues Burchard Precht et béni en 1731. Il est composé de gypse et d’autres matériaux fragiles.

 

Des économies faites grâce au système INFRA

Beaucoup de dynamitage doit être fait pendant les travaux. Si un autre système de mesure était sélectionné, les coûts seraient bien plus élevés en raison des heures de travail nécessaires pour manipuler l’équipement mais aussi pour lire et collecter les données. Pendant la période de construction de 8 ans, l’utilisation du système INFRA permettra d’économiser beaucoup d’heures de travail. Au lieu que des spécialistes de la mesure surveillent des milliers de points de mesure, INFRA mesure et collecte les données de manière autonome année après année de manière très fiable. Un étalonnage annuel suffit.

 

Configuration à câble unique pour la mesure des vibrations, du bruit et des ondes de choc

Les capteurs sont facilement connectés via un câble bus qui fournit également l’alimentation nécessaire aux capteurs. 16 capteurs numériques peuvent être connectés sur un même enregistreur de données. Les capteurs ont des identités uniques et l’enregistreur de données ne nécessite aucun étalonnage. Le traitement des données est intégré aux capteurs et utilise des microprocesseurs pour convertir les signaux analogiques en informations numériques. Un processeur de signal numérique (DSP) filtre, compense et détecte les signaux en utilisant les normes sélectionnées, ce qui donne à l’utilisateur les résultats fiables souhaités.