Requins et ondes de choc à Göteborg – Suède

Assurer la qualité de la vie sous-marine

En temps normal, les requins, les raies et autres espèces marines semblent se sentir comme chez eux dans l’aquarium Ocean Zone, qui fait partie du centre scientifique et expérimental Universeum de Göteborg. Mais la faune marine est également connue pour être sensible aux bruits et aux vibrations « non naturels », et l’impact de la pollution sonore sur diverses espèces fait l’objet de recherches continues.

Ainsi, lorsque Trafikverket (l’administration suédoise des transports) a lancé un grand projet de tunnel près de l’aquarium, une évaluation des risques a conduit à des discussions avec les biologistes marins de la zone océanique. Et, sur la base de ces discussions, Trafikverket a adapté les travaux de construction pour répondre aux exigences de l’Universeum.

Système d’alerte précoce
À cette fin, Trafikverket a, par exemple, réduit la charge de chaque explosion et créé un système d’alerte qui déclenche automatiquement des rideaux de bulles à l’intérieur des deux plus grands bassins via SMS. C’est un projet encore en cours et ils s’assurent de rester en contact avec les spécialistes de la société Metron Miljökonsult, qui ont installé le système de surveillance, ainsi que l’équipe de l’aquarium.

Terese Swartz est responsable de la section aquarium. Plongeuse professionnelle expérimentée, elle est l’une des six biologistes marins qui prennent soin des animaux, de l’exposition au public et des systèmes de purification d’eau sur le site :
« Les systèmes d’alerte et de surveillance sont installés à la fois dans le bassin d’eau froide présentant la vie marine locale et le grand bassin avec des requins, des raies et d’autres espèces exotiques. Les équipes Trafikverket et Universeum se réunissent régulièrement pour partager leurs expériences et leurs idées, et pour résoudre les défis à venir. Nous communiquons également brièvement avant chaque explosion. »

Malheureusement, les requins semblent aussi aimer les hydrophones

Les rideaux à bulles sont principalement destinés à alerter les poissons, et ainsi réduire leur surprise.  » Faute de preuves scientifiques solides, on peut au moins observer comment les morues du bassin d’eau froide réagissent immédiatement lorsque les rideaux de bulles sont activés ; les poissons nagent immédiatement au fond de l’aquarium, semblant attendre la prochaine explosion « , explique Terese.

Hydrophones très sensibles
Metron Miljökonsult à Göteborg a été chargé d’installer l’équipement nécessaire pour la surveillance continue des ondes de choc, des changements de pression et des vibrations à l’intérieur des deux plus grands bassins. Le vice-président de la société, Per-Olof Bjelkström, déclare :
hydrophone basse pression

« Pour surveiller les signaux acoustiques sous-marins, nous utilisons des hydrophones Sigicom très sensibles. Malheureusement, les requins semblent aussi les aimer. Ils ont des dents très pointues, nous avons donc dû leur fournir un couvercle fait sur mesure, spécialement développé pour ne pas interférer avec les signaux acoustiques. Avec autant de parties impliquées, il faut évidemment un certain temps pour trouver le meilleur fonctionnement possible. Mais après l’installation de l’équipement, tout se passe plutôt bien. Notre principal travail est de fournir à Trafikverket et à Universeum des rapports hebdomadaires, qui sont également affichés sur notre propre site Web. Nous travaillons sur ce projet depuis le début de 2019 et prévoyons de le faire encore pendant 4 ans.  »

À l’heure actuelle (décembre 2020), Universeum et la zone océanique sont fermés au public en raison de la pandémie due au Covid. Dans les coulisses, un centre scientifique plus grand et encore plus passionnant prend forme. Cela comprend un dôme d’observation pouvant accueillir jusqu’à 150 personnes qui sera ajouté au sommet du bâtiment existant d’ici 2022.

vibration monitoring in a fish tank

» En attendant, nous nous occupons avec nos tâches habituelles », déclare Terese Swartz.  » Cela consiste à s’assurer que les requins, les raies pastenagues et les autres occupants sont à l’aise, nettoyer les parois de l’aquarium, nourrir les animaux et faire fonctionner les systèmes de survie ; ce qui comprend le lavage à contre-courant des filtres, les changements d’eau, la mesure de la chimie de l’eau, etc. »En d’autres termes : c’est la routine habituelle dans le bassin des requins.