Une percée californienne pour une surveillance efficace du bruit et des vibrations

La consortium SSH (Skanska-Shimmick-Herzog) a remporté le prestigieux contrat de conception et construction pour l’extension du réseau BART à Berryessa, comprenant la ligne, la voie, les systèmes et les stations. La surveillance du bruit et des vibrations à l’échelle du projet a été remportée, suite à un appel d’offres, par la société ASC (Analysis & Solutions Consultants) dirigée par le Dr Dots Oyenuga.

 

Une percée californienne pour une surveillance efficace du bruit et des vibrations

BART (Bay Area Rapid Transit) assure la liaison en train de banlieue entre les villes de San Francisco, Oakland et Freemont. Les travaux de construction ont commencé pour l’extension manquante à San Jose, la « capitale » de la Silicon Valley. La première phase de 16 km entre Freemont et Berryessa devrait transporter 23000 passagers en semaine lors de son ouverture en 2017, soulageant ainsi les autoroutes régionales d’embouteillages importants.

 

Un système de surveillance économique

Le succès d’ASC est en grande partie dû au système de mesure INFRA qui réduit les coûts et améliore l’efficacité et aux caractéristiques distinctives d’INFRA Net, son application web de gestion des projets et de génération des rapports. Ainsi, même un petit bureau d’étude peut gérer une surveillance entière sur 16 km avec un nombre élevé de stations de surveillance et une sensibilisation du public requise.

Nous avons déjà utilisé le système INFRA sur quelques projets dans la région, par exemple « The Sunnydale Tunnel Extension » à San Francisco, explique le Dr Oyenuga.

INFRA offre la capacité unique d’utiliser le même câble bus et le même enregistreur de données pour mesurer à la fois le bruit et les vibrations. Cela permet de réaliser des économies lorsque la surveillance du bruit et des vibrations coïncident. De plus, l’instrumentation numérique fournit des données plus précises et des instruments plus stables que les alternatives analogiques et nécessite donc moins de maintenance.

INFRA automatise toutes les données de surveillance, ce qui signifie que les rapports sont:

– facilement généré

– facilement archivable

– facilement récupérable

 

Un moyen d’améliorer l’efficacité des entrepreneurs

Le système INFRA offre également plusieurs avantages à nos clients, notamment la surveillance du bruit en temps réel. Cela permet à l’entrepreneur de fournir des mesures de réduction en temps réel pendant la construction, minimisant ainsi les perturbations pour les résidents et les entreprises voisines, poursuit le Dr Oyenuga.

– Actuellement, nous mettons en place des seuils / niveaux de déclenchement sur chaque station de surveillance. Les seuils sont basés sur les résultats d’une étude de référence des niveaux de bruit ambiant que nous avons menée avant le début de la construction. Si les seuils sont dépassés lors de la construction, les protocoles de notification sont automatiquement déclenchés et des messages texte pertinents sont envoyés à une liste prédéfinie de parties prenantes, les informant des spécificités du dépassement des seuils.

Notre système INFRA fonctionne comme prévu et nous recevons un excellent soutien du fabricant de systèmes suédois Sigicom. Avec les développements logiciels déjà programmés, le système fournira des fonctionnalités qui affineront encore plus son avantage concurrentiel, conclut le Dr Oyenuga.